La Capsule #53 – L’affaire Fauci

Si vous avez fréquenté les réseaux sociaux ces deux derniers jours, vous devez avoir entendu parler d’Anthony Fauci et de ses e-mails. Beaucoup d’informations ont circulé sur le sujet, alors tentons de les synthétiser.

On commence par résumer en une phrase pour ceux qui n’ont pas suivi : Il y a deux jours, environ 3000 pages d’e-mails d’Anthony Fauci ont été rendus publics, et on y apprend beaucoup de choses sur le covid-19 et sur le laboratoire de Wuhan. On découvre en réalité que Fauci a trompé les américains et le mondeentier en cachant des informations capitales.

Commençons par le commencement. Anthony Fauci est un médecin américain très réputé. C’est surtout lui qui dirige la stratégie sanitaire des États-Unis depuis le début de l’épidémie du covid et qui est en première place pour conseiller le gouvernement sur les mesures sanitaires à adopter : utiliser le masque ou non, le confinement ou non, quel vaccin prescrire, quand, comment, bref, c’est lui qui fait la pluie et le beau temps aux États-Unis depuis un an et demi sur la question du covid. Pas qu’aux États-Unis d’ailleurs, puisqu’il a pu tout au long de l’épidémie conseiller des médecins étrangers et ainsi influer plus ou moins directement sur la politique sanitaire d’autres pays dans le monde, y compris la France.

Mais trois médias américains (Buzzfeed, le Washngton Post et CNN) se sont procuré les mails d’Anthony Fauci. Ces mails, ils ne les ont pas été piratés. Ils ont été obtenus légalement grâce au Freedom of Information Act, une loi américaine qui permet de rendre publiques des informations émanant d’agences fédérales (en l’occurrence, les messages échangés par Fauci dans le cadre de son travail).
Donc, point important, les mails n’ont pas été piratés, ce ne sont pas non plus des faux, ce sont des documents diffusés officiellement. À noter qu’il y a tout de même des sections de ces mails qui ont été caviardées, mais en tout cas, sauf manipulation de grande ampleur, les mails sont authentiques et ils sont partagées légalement.

Bon, mais qu’apprend-on dans ces mails ? Entre autres choses, ceci :

– Fauci savait que les masques étaient inefficaces pour éviter les contagions.
– Fauci savait que les asymptomatiques ne contaminent pas, ou quasiment pas.
– Fauci savait que la chloroquine était un traitement prometteur.
– Fauci savait que le génome du virus était possiblement manipulé et possiblement conçu comme une arme biologique.
– Fauci savait très vraisemblablement que des travaux de gain de fonction étaient à l’oeuvre au laboratoire de Wuhan
– Fauci soupçonnait fortement une immunité post-infection, c’est-à-dire l’immunité pour les gens ayant déjà contracté le coronavirus.
– Fauci savait que l’immense majorité des décès (95 à 99%) étaient dus aux comorbidités et non au covid en lui-même.

Le point à retenir de tout ça, c’est que Fauci a délibérément caché toutes ces informations qui, si elles avaient été révélées publiquement, aurait réduit à néant tout le narratif du covid que nous avons subi depuis un an et demi : le narratif de la peur et des mesures sanitaires liberticides.

Parmi les points importants que nous venons de citer : l’inefficacité des masques. Fauci explique dans ses mails que le masque peut-être utile pour éviter les projections quand on tousse où qu’on éternue, mais rien d’autre. Il explique en fait ce que d’autres ont répété pendant des mois, à savoir que le virus est beaucoup trop petit pour être retenu par un masque en tissu classique, il passe entre les fibres. Cela signifie simplement que le masque ne sert à rien et qu’il n’y a aucune raison réelle de l’avoir rendu obligatoire partout et pour tout le monde.

Le coup de l’immunité post-infection, ou de la non-contagiosité des asymptomatiques, c’est encore pire. Cela veut dire, si vous comprenez bien, que l’intégralité des mesures sanitaires étaient inutiles.

Il suffisait simplement de demander aux symptomatiques de rester chez eux le temps de leur maladie et de laisser les autres gens vivre leur vie. De cette manière, on aurait eu une société d’asymptomatique qui auraient tranquillement créé une immunité collective sans même s’en rendre compte, et l’histoire ce serait arrêtée là. Or comme vous le savez, nos gouvernements ont préféré considérer que nous étions tous des dangers potentiels, que même sans symptômes nous pouvions contaminer autour de nous, et c’est ce qui a justifié non seulement le masque, mais aussi bien sûr le confinement, les couvre-feu, et même aujourd’hui la vaccination.

En Bref, les mails de Fauci révèlent que toutes les mesures liberticides que nous subissons depuis un an et demi sont basées sur du vent, où plutôt sur des mensonges bien protégés.

Mais le plus dramatique dans cette histoire, c’est que finalement, on n’apprend rien en lisant tous ces mails. On n’obtient en fait seulement la confirmation de ce qu’on savait déjà : les mesures sanitaires sont inutiles, les médecins corrompus de la télé le savent depuis le début, le laboratoire de Wuhan est clairement derrière tout ça, les traitements existent, ils ont été sciemment dissimulés, interdits, et auraient pu sauver des centaines de milliers de vies dans le monde.

Malheureusement on sait déjà tout ça.

En réalité, ce qui est nouveau aujourd’hui, ce ne sont pas ces informations, parce que les complotistes les partagent déjà depuis des mois et des mois. Le point important, c’est que pour la première fois, ces informations se font une place dans la presse mainstream, et qu’il n’y a personne en face pour les contester. En clair, ces informations ne sont plus les élucubrations d’une bande de sales complotistes comme vous et moi, mais viennent du premier médecin des États-Unis. Forcément, ça ébranle l’ensemble du narratif du covid-19 : ses origines, son fonctionnement, les moyens de le combattre,… on va découvrir que sur tous ces points, les gouvernements n’ont fait que mentir depuis le début. Et à mesure que ces révélations vont infiltrer les médias mainstream, elles seront acceptées par tout le monde et plus seulement par les complotistes.

Bon, nous disons que ce scandale débarque dans la presse mainstream, mais en réalité, ça dépend de la presse, et ça dépend des pays. Aux États-Unis, clairement, l’information a circulé. Elle a été distribuée par Buzzfeed, mais le Washington Post et CNN travaillent également dessus. Surtout, toute l’histoire a été reprise par Tucker Carlson sur Fox News, qui anime la plus grosse émission d’actualité du pays et qui n’a pas mâché ses mots sur Fauci. Sur Twitter, il y a eu plus d’un million de tweets sur Fauci. Et ce n’est pas fini parce qu’on attend de nouvelles révélations. Les 3000 pages d’e-mails de Fauci n’ont pas toutes été décortiquées, et on attend d’autres mails à paraître.

En France en revanche, l’information a du mal à percer. Dans le milieu complotiste, pas de souci, tout le monde est au courant, mais dans les médias mainstream français, c’est silence radio. Pourtant il y aurait des choses à dire. Vous savez par exemple que le France a participé au financement du laboratoire de Wuhan, ce qui nous implique directement dans le scandale. On apprend aussi maintenant que Jean-François Delfraissy, directeur du conseil scientifique en France, a échangé avec Fauci, et qu’il lui a notamment dit que même s’il trouvait une efficacité à l’hydroxychloroquine, il refuserait de l’approuver officiellement. Étrange comme attitude. La logique aurait voulu que Delfraissy lance des études pour confirmer ou non cette efficacité, mais au lieu de ça, malgré les pressions politiques, dit-il, il préfère étouffer le traitement. Comme s’il avait un autre intérêt que le bien commun. Mmmmh…

Vous avez cà et là des petits articles de quelques journaux drançais, mais qui sont assez vides de contenu alors même que tous ces e-mails auraient du faire la une de tous les journaux du monde.
Nous avons tout de même France-soir et Sud-radio qui font le boulot, comme d’habitude, mais on sait malheureusement qu’il n’ont qu’un poids médiatique très limité et qu’ils n’ont pas le pouvoir de convaincre la masse à eux seuls.

Vraisemblablement en vérité, les médias mainstream corrompus étoufferont cette histoire tant qu’ils le pourront, parce qu’ils ont étroitement collaboré au narratif mensonger du covid : ils nous ont vendu la peur, ils ont appuyé tous les choix du gouvernement, et si tous ces médias validaient subitement les mails de Fauci, ils devraient reconnaître par la même occasion qu’ils ont menti pendant un an et demi et que tout le chaos politique, économique et social qu’a engendré le virus en France, que tout ce chaos n’a en fait pas été provoqué par le virus en lui-même, mais par leurs mensonges, leur désinformation et l’appui qu’il ont donné aux mesures liberticides du gouvernement. Pour le dire plus clairement, s’il y a un jour un grand procès du covid, les médias risquent de prendre cher et ils le savent.

Mais au-delà de ce scandale, qui à mon avis ne fait que commencer, il est intéressant de voir que c’est un nouveau coup porté au plan mondialiste. On a eu plusieurs informations sur Fauci ces dernières semaines, on en a parlé, sur ses liens avec Wuhan, mais avec le recul, on a l’impression que ces infos n’était qu’un échauffement avant la divulgation de ses e-mails. Fauci va avoir en fait beaucoup de mal à se défendre prochainement, et la question est de savoir si les mondialistes vont le défendre coûte que coûte pour que leur plan ne s’effondre pas, ou bien si au contraire, Fauci est fichu et si les mondialistes ne vont donc pas en faire un bouc émissaire, le jeter en pâture à la presse et au peuple pour calmer le jeu.

Aujourd’hui, les médias français sont assez indulgents avec Fauci, ils essaient de minimiser cette histoire, mais ça pourrait se retourner contre eux si l’on découvre d’autres nouvelles compromettantes sur Fauci. Si l’on obtient par exemple la preuve qu’il a sciemment financé des gains de fonction à Wuhan. Pour l’instant, les e-mails ne donnent pas une preuve incontestable, mais on a tout de même un faisceau d’indices de plus en plus suspect que les médias ne pourront pas étouffer éternellement.

On constate une fois de plus une dynamique qui se précise au fil des jours. Maintenant, Fauci est plus impliqué que jamais, les médias qui l’ont couvert aussi, et toute cette histoire donne même à Trump le moyen de revenir sur le devant de la scène. On avait parlé de cette rumeur : Trump dit qu’il reviendra à la présidence en Août, mais maintenant, il se sert même de Fauci pour se remettre en avant. Et c’est légitime, puisque que les médias ont piétiné Trump quand il soupçonnait le virus de venir du laboratoire de Wuhan, alors que c’est vraisemblablement le cas. Les médias, durant cette crise, ont aussi fait de Fauci le héros des États-Unis, celui qui rétablit la vérité quand Trump raconte n’importe quoi.

Trump s’amuse surement de la situation et rappelle ce qu’il avait pu dire sur la Chine ou sur Fauci ces derniers mois. Trump nous fait en réalité comprendre que c’est lui qui avait raison depuis le début, et nul doute que si toute la vérité éclate sur le covid, Trump en sortira largement gagnant, et aura gagné son combat contre les médias.

En bref, Fauci est dans une situation épineuse, les médias ne savent pas sur quel pied danser, et Trump regagne la crédibilité que Fauci et les médias lui avaient enlevée. Si vous ajoutez à ça les pass sanitaires annulés un peu partout, les audits électoraux qui progressent, où le fameux procès de Reiner Fuelmich qui pourrait très fortement profiter des mails de Fauci, si vous prenez tout ça en considération, vous vous rendez compte que la balle à l’air de changer de camp, et que s’il y a bien un plan patriote pour combattre le mondialisme, alors ce plan devient de plus en plus visible et de plus en plus concret. On s’attend bien sur à ce que nos bourreaux se débattent, mais il semble assez clair que le contrôle de la situation leur échappe, et qu’ils se prennent en ce moment une série de coup, de frappe chirurgicale même, qui fragilise simultanément tous les piliers du narratif covid.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *